Les sites du réseau

Les prochains salons

  • Job Dating Sup de Vente
    du 22/05/2017 au 22/06/2017Voir
  • Journée "Les Clefs pour Entreprendre"
    le 01/06/2017Voir
  • Job Dating Sup de Vente
    le 01/06/2017Voir
  • 1ère édition du Job Dating à Carrésénart
    le 06/06/2017Voir
  • Grande Finale de Course en Cours
    le 07/06/2017Voir
  • Salon HANDICA (Lyon)
    du 07/06/2017 au 09/06/2017Voir
  • Salon de l’emploi Automobile (Niort)
    le 08/06/2017Voir
  • Salon Jeunes d'avenir (Marseille)
    le 08/06/2017Voir
  • Carrefour Emploi Centre Ouest Atlantique
    le 08/06/2017Voir
  • Festival Futur en Seine
    du 08/06/2017 au 10/06/2017Voir

555 offres

Consultez les formations

Les métiers

Voir tous les articles

Toutes les dernières infos emploi

Rechercher un article

Dans le titreDans le texteTout

3 question à... Christine Mabilat, Directrice RH Marque Employeur, Recrutement et Rémunération, Disneyland Paris.

14/12/2016

Agrandir la taille du texte Réduire la taille du texte lecture tranquille

« Faire rêver, c’est un métier. » En réalité, ce sont plus de 500 professions qui s’activent au quotidien pour faire vivre une journée féérique aux visiteurs de Disneyland Paris. Véritable ville dans la ville, le parc propose des emplois multiples et variés, de l’hôtellerie à la restauration, en passant par la sécurité et l’électricité… Pour parler de ces petites mains invisibles qui permettent de renouveler la magie au quotidien, nous avons rencontré Christine Mabilat, Directrice RH Marque Employeur, Recrutement et Rémunération, Disneyland Paris.

 

Rendez-vous est fixé dans les bureaux administratifs de Disneyland, non loin du parc. Si les bâtiments ne paient pas de mine, l’intérieur est un labyrinthe digne d’Alice dans lequel il fait bon se perdre. En effet, outre les goodies à l’effigie de la souris qui trônent sur les murs et les bureaux, le visiteur s’amuse des noms des parties communes, tous inspirés de l’univers Disney. Perdu quelque part entre les salles Ursula et Grand-Mère Feuillage, l’on finit par dénicher Christine Mabilat près du bureau Tu t’envoles (du nom de la chanson du film Peter Pan).  Grand sourire et veste de velours rouge, elle n’hésitera pas à nous corriger au cours de la rencontre : « nos princesses ne se déguisent pas en princesses. Elles naissent princesses. » Voilà qui donne le ton !

 

> Lire l'intégralité de la rencontre dans notre mensuel de décembre

 

Vingt-cinq ans d’existence, plusieurs millions de visiteurs chaque année… Certes, mais en termes de recrutement, ça pèse quoi Disneyland Paris ?

Disneyland Paris, c’est environ 8000 recrutements chaque année qui se répartissent à la fois sur les métiers opérationnels et les fonctions supports : RH, finances, communication, marketing… La plupart de ces recrutements sont liés à notre saisonnalité, au calendrier. Là, on sort d’une saison Halloween qui a nécessité de renforcer nos équipes de 1200 personnes venues sur deux semaines. Ensuite, on entre dans la période de Noël avec l’arrivée de 1500 collaborateurs (ou « Cast Members ») supplémentaires.

L’une de nos particularités est de recruter  dans tous les pays européens car Disneyland Paris est la première destination touristique en Europe. Or, pour que les visiteurs vivent une expérience exceptionnelle, il faut qu’ils soient accueillis –dans la mesure du possible– dans leur langue. Nous recrutons donc en Suède, en Finlande, en Grande-Bretagne, au Portugal, en Espagne… mais aussi dans toute la France, pas seulement en Ile-de-France.

On organise actuellement un Casting Tour pour aller à la rencontre des candidats européens afin d’assumer ces 8000 recrutements par an. Un certain nombre de nos métiers jouit d’une très fort attractivité ; en revanche, sur d’autres moins connus du grand public, les candidats ne vont pas nécessairement penser à Disneyland Paris comme une entreprise qui recrute. 

 

Vous parliez de parcours en alternance… Disneyland est-il ouvert aux apprentis ?

L’entreprise Disneyland Paris recrute des alternants pour  tous les métiers et à tous les postes. Cinq-cents métiers différents, c’est 500 opportunités d’alternance. Notre objectif est que l’apprentissage compte pour 5 % de nos effectifs à la fin de l’année. Sur 15 000 salariés, je vous laisse faire le compte [750 apprentis, contre 552  en 2014 NDLR]. Nous avons donc une véritable ambition dans le domaine de l’alternance. Je crois que c’est le sens de l’Histoire ; aujourd’hui, de plus en plus de jeunes gens privilégient ce mode de formation. Pour l’entreprise, c’est une bonne opportunité de pouvoir recruter des personnes qui vont pouvoir relier tout de suite leur parcours académique à l’un de nos métiers.

Chaque année, nous organisons un événement de deux jours dédié à l’alternance au cours duquel nous recevons uniquement des candidats intéressés par l’apprentissage. Les offres disponibles sont mises en ligne au préalable, les candidats ont postulé, ont été présélectionnés et sont invités à nous rencontrer à Disneyland Paris. Nous créons pour l’occasion  un Village des Métiers avec des représentants des métiers opérationnels et des fonctions supports qui viennent parler de leurs missions. Il peut donc y avoir une interaction directe entre les managers de l’entreprise, les Cast Members et les futurs alternants.

Ces Journées de l’alternance ont lieu au printemps (les 26 et 27 avril 2017), à Marne-la-Vallée, pour s’adapter au calendrier de recherche des candidats.

 

Quid des stagiaires ? Leur recrutement est-il lié à la saisonnalité que vous évoquiez tout à l’heure ?

Toutes les périodes sont intéressantes à la fois pour l’entreprise et les candidats à un stage. Nous recevons un total d’environ 500 stagiaires non pas d’un coup, mais en rotation tout au long de l’année. Nous recrutons donc tout le temps. Evidemment, certaines dates sont plus propices aux stages ; en septembre, par exemple, il y a beaucoup de demandes puisque les candidats choisissent leur nouveau cursus. Néanmoins, les stages chez Disney sont possibles tout au long de l’année. Chaque division accueille des stagiaires selon des plannings très variés, que ce soit en opérationnel ou dans les fonctions supports. 

 

> Lire l'intégralité de la rencontre dans notre mensuel de décembre

Les autres articles du mois de Décembre 2016

Voir tous les articles

Les autres actualités du mois de Décembre 2016

Il n'y a pas d'autre actualité pour le mois de Décembre 2016.

Voir toutes les actualités



Rechercher un stage




© 2017 En-stage.com