Les sites par thèmes

Rechercher un article

Dans le titreDans le texteTout

Attractivité des start-ups en baisse

12/11/2020

Agrandir la taille du texte Réduire la taille du texte lecture tranquille

Seul 1/4 des jeunes voudrait y débuter 

•    Plus de la moitié des 18-30 ans privilégient les conditions de travail comme critère principal 
•    Le salaire n’arrive qu’en 3e position d’importance
•    Seuls 24% voudraient débuter dans une start-up (en baisse de 5 points vs 2019) 
•    A peine 17% aimeraient se lancer à leur compte


Paris, 27 octobre 2020 -L’agence Epoka dévoile le deuxième volet des résultats de son enquête annuelle sur « la vision et le comportement des étudiants et jeunes diplômés ». Harris Interactive est en charge de l’exploitation et de l’analyse des données de cette grande étude nationale représentative de la vision des 18 - 30 ans.

Pour cette 7e édition, ce sont près de 14 000 étudiants et jeunes diplômés de grandes écoles d’ingénieurs, de management, d’universités, d’IUT et BTS qui ont donné leurs visions sur l’emploi et le marché du travail en 2020.

Réalisée durant le confinement, cette édition a été entièrement repensée afin de prendre en compte l’impact du covid-19.

Les critères pour choisir une entreprise
Plus de la moitié des interrogés a comme critère principal les conditions de travail (51%), viennent ensuite le secteur d'activité (37%), la politique de rémunération et les avantages sociaux offert par l’entreprise (35%), la réputation de l'entreprise en matière d'ambiance de travail (34%). Pour près d’un tiers le prestige, l’image et la réputation (31%), la localisation géographique (30%) et la politique RSE de l'entreprise (29%) sont des critères qui les encouragent le plus à postuler dans une entreprise.
 


Une procédure de candidature simplifiée
Ensuite, ils passeront à l’acte, si l’entreprise offre un accès direct aux offres d'emploi et une candidature simplifiée, sans avoir à créer de compte (53%).

D’ailleurs, plus de 8 jeunes sur 10 déclarent qu’un site web bien fait leur donne plus envie de postuler dans une entreprise. Près de la moitié (47%) postuleront si le processus de recrutement contient peu d'entretiens et/ou des entretiens rapprochés pour aller plus vite. 4 jeunes sur 10 apprécieront de rencontrer très vite des managers opérationnels dans leur processus de recrutement.

Conscients des contraintes qui pèsent sur les processus depuis la crise sanitaires, 68% des jeunes sont favorables à un premier entretien online.

Près des deux tiers sont favorables au passage d’un test/quiz en ligne, la moitié approuve que la première étape soit de participer à un serious game, business game ou escape game. 

L’étude met en lumière les souhaits des étudiants et jeunes diplômés pour commencer leur carrière. Ainsi on apprend que plus de la moitié d’entre eux souhaitent entrer dans une grande entreprise internationale ou française implantée à l’international.

Seuls 24% voudraient débuter dans une start-up (en baisse de 5 points vs 2019) et à peine 17% aimeraient se lancer à leur compte. 

Les derniers articles

  • Le bureau n'est pas mort.
  • Et devenir graphologue ?
  • Ça s’en va et ça revient… difficilement
  • Les expat’ cuisinés à la sauce locale
  •  

     



    Rechercher un stage

    113 offres

    Déposez votre CV



    © 2020 En-stage.com