Les sites du réseau

Les prochains salons

  • Forum Emploi Initialis
    le 11/09/2018Voir
  • Job salon des 1000 emplois Lyon
    le 13/09/2018Voir
  • Carrefour des carrières commerciales Champ...
    le 18/09/2018Voir
  • Salon jeunes d'avenirs
    du 18/09/2018 au 19/09/2018Voir
  • Forum Emploi Hôtellerie et Restauration
    le 20/09/2018Voir
  • Job salon des 1000 emplois Bordeaux
    le 04/10/2018Voir
  • Forum Paris pour l'emploi
    du 04/10/2018 au 05/10/2018Voir
  • Forum jobs d'hiver
    le 10/10/2018Voir
  • Salon Top Recrutement et Village de l’Empl...
    le 17/10/2018Voir

578 offres

Consultez les formations

Consultez les métiers

Voir tous les articles

Toutes les dernières infos emploi

Rechercher un article

Dans le titreDans le texteTout

LOI TRAVAIL / La Garantie Jeune, kézako ?

29/12/2016

Agrandir la taille du texte Réduire la taille du texte lecture tranquille

C’est l’arme surprise dégainée par le gouvernement pour contrer le péril jeune. La Garantie Jeune s’est ajoutée au dernier moment à la nouvelle mouture de la Loi Travail présentée le 14 mars dernier. Objectif : désamorcer la gronde étudiante avant qu’elle n’explose dans les rues et prouver que les actions actuelles du président en faveur des jeunes correspondent aux promesses du candidat qu’il était hier.
 

Comme le Compte Personnel d'Activité, la Garantie Jeune entre en application sur tout le territoire le 1er janvier 2017. 

 

C’est quoi ? C’est pour qui ?

Le candidat Hollande n’a cessé, au cours de sa campagne, de marteler que sortir les jeunes de la précarité serait un objectif phare de son mandat présidentiel. Chaque année, ce sont plus de 100 000 jeunes qui sortent sans diplôme du système scolaire et viennent grossir les rangs des demandeurs d’emploi les plus fragiles.

Pour contrer ces chiffres, le Comité interministériel de lutte contre les exclusions a adopté, le 21 janvier 2013, la Garantie Jeune. Celle-ci se fixe comme objectif de rapprocher de rapprocher des entreprises les jeunes les plus éloignés du marché de l’emploi. Ou, selon sa définition officielle, d’ « amener les jeunes en situation de grande précarité vers l’autonomie grâce à un parcours dynamique d’accompagnement global social et professionnel, vers et dans l’emploi ou la formation. »

Concrètement, par ce dispositif, un jeune entre 16 et 25 ans, sans diplôme, ne suivant ni cursus scolaire ni formation, peut prétendre recevoir une aide financière mensuelle d’une valeur de 461, 26 € maximum en contrepartie de sa participation à

- Des cours collectifs (en groupes de quinze personnes) au cours desquelles il va apprendre les codes de l’entreprise, procéder à un bilan de compétences et approfondir sa réflexion autour de son projet professionnel ;

- Des mises en situation professionnelles par le biais de stages, de petits jobs et de contrats d’apprentissage ;

- Des séances d'accompagnement individuel  pouvant déboucher sur des offres de formation ;

Le processus dure un an, renouvelable une fois pour une durée équivalente si le jeune n’a  trouvé ni emploi ni formation.

 

Ce que le gouvernement promet

Depuis sa création, la Garantie Jeune s’est peu à peu implantée dans tous les départements mais était encore présentée comme une expérimentation qui ne reposait ni sur une grande visibilité, ni sur une efficacité prouvée dans les faits. Or, cette première année de test a permis de vérifier l'efficacité du dispositif auprès des publics cibles ; pour le centre d'études du Ministère du Travail (DARES), la garantie jeune se montre bien plus favorable à l'insertion des jeunes précaires que les contrats aidés.

C'est pourquoi, avec son inclusion dans la loi de réforme du Code du Travail, le gouvernement souhaite en faire un « droit universel » ; la Garantie Jeune est étendue à l'ensemble du territoire à partir du 1er janvier 2017.

 

Les derniers articles

  • Plan régional d’insertion : nos quartiers, on les aime et on les aide ?
  • Jobs d’été : ce qu’il faut savoir pour 2018
  • « Les RDV de Grenelle » : les moments jargon…
  • Jeunes diplômés : comment bénéficier de l'ARPE ?
  • 3 questions à… Clémentine Latron, illustratrice et expat'


  • Rechercher un stage




    © 2018 En-stage.com