Les sites du réseau

Les prochains salons

  • Opération Pièces Jaunes 2018
    du 10/01/2018 au 17/02/2018Voir
  • #DevenezMagistrat : inscriptions aux conco...
    du 15/01/2018 au 15/03/2018Voir
  • 100 jours pour entreprendre
    du 15/01/2018 au 25/04/2018Voir
  • Journée "Osez l'Allemagne" au CIDJ
    le 23/01/2018Voir
  • Paris Images Digital Summit
    du 24/01/2018 au 27/01/2018Voir
  • Salon AQUITEC (Bordeaux)
    du 25/01/2018 au 27/01/2018Voir
  • Salons ACCESS MASTER et ACCESS MBA
    du 26/01/2018 au 27/01/2018Voir
  • Salon Formation Emploi Alsace (Colmar)
    du 26/01/2018 au 27/01/2018Voir
  • La semaine de l’orientation (Lille)
    du 29/01/2018 au 02/02/2018Voir
  • 22e Mondial des Métiers Auvergne-Rhône-Alp...
    du 01/02/2018 au 04/02/2018Voir

1 381 offres

Consultez les formations

Les métiers

Voir tous les articles

Toutes les dernières infos emploi

Rechercher un article

Dans le titreDans le texteTout

L'entretien d'embauche ... Le jour J !

09/05/2012

Agrandir la taille du texte Réduire la taille du texte lecture tranquille

Après avoir présenté l’entreprise et le poste, votre interlocuteur va vous inviter à parler de vous. C’est le moment d’exposer votre parcours.

Pour cela, préparez-vous à répondre à ce type de questions :

-       Vous disposez de dix minutes pour retracer votre parcours de formation et votre expérience professionnelle !

-       Présentez synthétiquement vos trois expériences les plus significatives

-       Pouvez-vous nous résumer en trois minutes votre parcours ?

Il faut donner des exemples concrets pour accompagner vos réponses. Par exemple, si l’on vous demande « comment faites-vous pour gérer un client mécontent ? », n’hésitez pas à illustrer votre réponse par un cas vécu précédemment : « lors de mon dernier poste, face aux exigences de deux clientes mécontentes, j’ai su prendre en compte leur demande, les rassurer et leur proposer un avantage personnalisé ».

Cette partie achevée, il est non seulement permis, mais vivement conseillé de poser des questions à votre interlocuteur afin de montrer votre curiosité. Il est bienvenu de faire préciser l’organigramme, la communication interne de l’entreprise par exemple… en évitant, en revanche, de débuter par une question sur le nombre de RTT ou encore sur le montant du chèque-restaurant !

Concernant la question du salaire, laissez le recruteur aborder ce point en premier. Cela vous permettra de déterminer votre marge de manœuvre et de choisir vos arguments si son offre est trop basse. Si l’interlocuteur insiste pour que vous émettiez une proposition chiffrée, suggérez une fourchette de salaires et non un chiffre précis.

Durant la globalité de votre entretien, veillez à maîtrisez votre expression orale, à rester simple et honnête, à valoriser votre formation, à parler positivement de vos expériences, sans oublier de vous exprimer sur vos acquis extraprofessionnels.

Les derniers articles

  • 2018, des réformes et un anniversaire
  • Jeunes diplômés : comment bénéficier de l'ARPE ?
  • 3 questions à… Clémentine Latron, illustratrice et expat'
  • #likediversité : le nouvel outil anti-discrimination
  • Insertion professionnelle des jeunes : ça coince


  • Rechercher un stage




    © 2018 En-stage.com