Les sites par thèmes

Rechercher un article

Dans le titreDans le texteTout

L’industrie et la formation

24/06/2021

Agrandir la taille du texte Réduire la taille du texte lecture tranquille

Secteur professionnel vaste, l’industrie fait principalement partie du secteur secondaire.

Elle produits des biens matériels, bien que certaines entreprises, les industries d’extraction, s’apparentent au secteur primaire.

Aujourd’hui en France, l’industrie regroupe plus de 200.000 entreprises et génère un chiffre d’affaires de 990 milliards d’euros.

Même si la crise a frappé de plein fouet ce secteur, la reprise s’annonce et l’année promet des embauches dans les différents domaines du secteur.

En bref :

·       Avec 204 000 entreprises et près de 989 milliards d’euros de chiffres d’affaires, l’industrie tient une place extrêmement importante dans le paysage économique français.

·       Le secteur est pourvoyeur de 3,6 millions d’emplois directs et de 2 millions d’emplois indirects.

·       L’industrie propose des emplois à tous les profils et tous les niveaux d’études : titulaire d’un bac pro ou d’un diplôme d’ingénieur, il y a forcément un métier pour vous dans l’industrie.

·       L’industrie en 4 verbes : concevoir, produire, vendre, gérer.

Consulter le très intéressant site : http://www.industrie-jeunes.fr/

Perspectives de recrutement :

Les Etats généraux de l’Industrie, le secteur de l’industrie a vu sa production repartir à la hausse.

Il faut rappeler que le secteur est extrêmement riche en profils et qu’il recouvre de nombreux domaines très différents les uns des autres : de l’automobile à l’aéronautique en passant par le textile, les biotechnologies, la ­plasturgie et l’énergie, l’industrie française représente  200.000 entreprises, qui pèsent pour 40 % du PIB de la France.

Attentif à la santé du secteur, le gouvernement poursuit un but : accroître la compétitivité, développer les investissements, augmenter la production industrielle de 25 % d’ici à la fin de l’année  et pérenniser les 3,6 millions d’emplois du secteur, soit près d’un quart de la population active française.

Les tendances :

-       Parmi les secteurs qui ont le vent dans le dos, celui des énergies, du nucléaire, et de l’aéronautique prévoient de nombreuses embauches pour l’année : Les grands groupes annoncent une poursuite de leur politique de recrutement.

-       L’industrie est friande d’ingénieurs : ce secteur est sans cesse en mouvement pour favoriser le développement des technologies modernes qui seront demain dans tous les foyers.

-       Les apprentis occupent une place privilégiée dans le secteur de l’industrie. 25 000 contrats d’apprentissage et 7 600 contrats de professionnalisation ont été signés dans l’industrie l’an dernier. C’est l’un des secteurs qui en accueille le plus chaque année. Beaucoup d’apprentis sont recrutés directement dans l’entreprise qui les a formés.

-       69 % des apprentis des CFAI ne poursuivant pas une autre formation ont accédé à l’emploi, six mois après leur sortie du centre de formation, selon une enquête de l’Union des Industries et des Métiers de la Métallurgie, contre 78 % pour les nouveaux sortants. Pourtant, l’industrie a continué de jouer le jeu de l’apprentissage

Les derniers articles

  • Que d'offres ...
  • Défense et sécurité pour son avenir.
  • Micro travail : petites tâches, grandes conséquences
  • Ces offres d’emploi que les étudiants peuvent toujours saisir durant la crise (capital)
  • Trouver sa voie en utilisant… sa voix
  •  

     



    Rechercher un stage

    206 offres

    Déposez votre CV



    © 2021 En-stage.com